Est-on égoïste de penser à soi ?


Voilà un titre étrange ! Et pourtant, combien sommes-nous à penser que le bien-être des autres est primordial, prioritaire ? J'entends déjà toutes les mamans de France et de Navarre s'écrier qu'elles doivent se sacrifier pour le bien-être de leurs enfants. Oui, un petit temps dans une vie, un certain nombre d'heures dans une journée, mais pas 24h/24h, 365 jours par an et durant toute la vie.


Qu'arrive-t-il lorsque l'on ne prend plus le temps pour soi ? On est épuisé, vidé, rincé.

Pensez-vous que vos enfants aiment vous voir ainsi ? Pensez-vous que votre conjoint(e) n'a pas envie de vous voir aussi ressourcée et reposée de temps en temps ?

Comme toutes les mères qui élèvent des enfants tout en travaillant, j'ai laissé mon entourage me bouffer toute crue et je me suis oubliée. Pour moi, il était nécessaire de prendre soi des autres avant de prendre soin de moi. C'était comme une nécessité vitale, comme un sentiment d'être utile à quelque chose. Derrière cela se cachait un sentiment de vide intérieur et le syndrome du sauveur. Au moins, lorsque je rendais service ou répondait à l'instant à toutes les demandes de mon entourage, j'étais vivante ! Jusqu'au jour où je me suis aperçue qu'à force d'être présente pour tous à répondre à tous les besoins, toutes les demandes et tous les caprices de chacun, mes enfants n'avaient acquis aucune autonomie. Je les maintenais inconsciemment dans une dépendance matérielle et affective qui ne les faisait pas grandir. Et au final, j'étais épuisée, aigrie et insatisfaite. Mon bien-être intérieur ???? Je ne savais même pas ce que c'était. Pour m'en sortir, il a fallu que je me débarrasse de ma peur de ne pas plaire et de ma peur de dire non. Je vous le donne en mille, c'est encore NERTI qui m'a sauvé ! Mais pas que...Depuis plusieurs années, j'ai mon petit rituel tous les jours : ma séance de reiki . C'est mon heure à moi. Les enfants, le mari sont au courant. Quand je dis "je monte dans ma chambre", tout le monde se tait et tout le monde comprend.

Une personne m'a dit un jour : "le plus grand égoïste est celui qui ne prend pas soin de lui". J'ai mis des années à comprendre. Mais au final, si vous n'allez pas bien, si vous êtes en colère en permanence, si vous êtes déprimés, c'est votre égo qui est nourri par tous vos manques et vos blessures. Et parfois, une des manières que l'on trouve pour que quelqu'un fasse attention à vous, c'est d'aller mal tout le temps...Je vous laisse réfléchir à toutes les blessures que cela engendre....

3 vues
  • b-facebook
  • Twitter Round
  • b-googleplus

Morgane Lefort N°SIRET 84087652800018